Le colloque sur “La nécessaire Réforme de la Représentativité syndicale et des Branches professionnelles ” organisé par la Fondation pour une Europe des Nations et des Libertés à la Maison de l’Amérique latine à Paris à l’initiative de Louis ALIOT, député français au Parlement européen. Des propositions très concrètes ont été faites pour, d’une part, libérer le Syndicalisme français et européen et, d’autre part, rénover les Branches professionnelles. Pour Thibaut de La TOCNAYE, orateur et animateur du Colloque, c’est uniquement à ces deux conditions que l’État­ Stratège pourra mener son action de redressement économique de la Nation. En effet, c’est en s’appuyant – tel un levier ­ sur des organisations professionnelles puissantes mais réellement représentatives du monde du travail, que l’Etat pourra lutter efficacement contre les dumpings et les délocalisations, la désindustrialisation mais aussi les grands défis de l’économie numérique et collaborative, la déficience du secteur bancaire et les dérives multiples du capitalisme financier.

Veuillez trouver ci-dessous toute les interventions:

Franck Buleux“Le grand paradoxe du Syndicalisme français (…)”


 

Mikael Sala“L’Organisation du Travail de demain (…)”

 

Daniel Fédou“Etat-Stratege et Branches professionnelles (…)

 

Laurent Bras: “Faire entendre la voix de la rénovation syndicale (…)

 

Dominique Bourse-Provence: “Le Front Syndical au service (…)

 

Pierre Chabot: “Economie numérique, Economie collaborative (…)”

 

Michel Thooris: “Comment réformer la représentativité syndicale en France?”

 

Corinne Berthaud: “Repenser les Relations salariés-cadres-dirigeants (…)”


 

Yves de Bellanger: “Indépendants et TPE: victimes d’une représentativité (…)”